•  

     

    Présentation du sujet

    Domaine  : Arts Visuels

    Thème : arts, créations et cultures

    Problématique : Quelle représentation de la différence nous proposent les artistes aujourd'hui ?

    Titre : L'indien au panneau "No trespassing"

    Artiste : Banksy

    Date de création : avril 2010

    Lieu d'exposition : mur (2140 Mission Street - San Francisco) / recouvert par des tags puis, effacé en avril 2011

    Dimension : ≅1m80

    Nature : graffiti

     


     

    Présentation de l'artiste

    ♦  Une courte biographie :  http://www.banksy-art.com/

    ♦   Quelques explications sur l'origine du Street Art (art urbain)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ♦  Un petit film pour voir comment Bansky travaille

     


     

    Contexte historique

    ♦  Barack Obama accède à la présidence des USA en 2009. Il porte l'espoir des populations défavorisées. Il promet de réformer le système de santé publique pour donner une couverture sociale aux plus défavorisés .

    ♦  Barack Obama, premier président de couleur,  a tout au long de sa campagne tendu la main aux amérindiens qui représentent moins de 2% de la population totale des USA. Les Indiens spoliés et massacrés se sentent proches d'un homme dont les ancêtres ont été esclaves sur le sol américain. (click on the picture and read)

    ♦  il réagit contre la loi  Sit / Lie proposé à San Francisco qui a donnée lieu à des manifestation en Mars 2010 dans le quartier de Mission Street.Cette loi interdit à quiconque de s’asseoir ou de s’allonger sur les trottoirs de la ville (des amendes de $500 et des peines de prison de 30 jours sont prévues pour les contrevenants !)

     

    Brooke Cooley enjoys a cold beverage while sunbathing on Cesar Chavez Boulevard near Mission Street in San Francisco on Saturday. Residents upset with a proposed ban on sitting or lying on sidewalks staged events across the city to protest the legislation. Photo: Paul Chinn, The Chronicle

    To read about the Sit and Lie Ordinance click here


     

    Description de l'oeuvre

    Le personnage

    - un indien probablement Sioux car ses cheveux sont tressés (les Apaches gardaient leur cheveux longs)

     

    J'ai trouvé une certaine ressemblance avec ce portrait de Sitting Bull , le célèbre chef Sioux qui a affronté le general Custer lors de la bataille de Little Big Horn en 1876

    Résultat de recherche d'images pour "quelle tribu indienne portait des plumes sur la tête" 

         - vêtements traditionnels : longue tunique ample et mocassin

         - plumes sur la tête : probablement des plumes d'oiseau de proie (aigle, faucon) car ce sont des symboles de puissance et porter leurs plumes est un moyen de s'approprier leur puissance

         - armes de guerre traditionnelles :  flèche munies de barbe rangées dans un carquois en peu de bison, lance terminée par un silex

     

     Technique : Banksy a conçu et préparé ses peintures en amont, dans un atelier avant de les réaliser sur place. La technique du pochoir lui permet de préparer les formes désirées pour rapidement les peindre au pinceau et à la bombe aérosol (il doit travailler rapidement pour ne pas être arrêté).

    Le pochoir permet de délimiter les contours d’une surface à colorer

    couleurs utilisées : blanc, noir et sépia

     

    Pour créer des profondeurs : spray blanc puis motifs noirs

    Pour créer des ombres et lumières : spray noir puis blanc

    pour faire ressortir le visage et les mains : spray sépia

     

     

     

     

     

     

     

    A closer look at the "No Trespassing" sign. Photo: Photograph By Michael Cuffe

    - le lien entre le panneau et l'Indien se fait par l'intermédiaire de la lance de guerre

    - contraste violent :entre la couleur rouge du panneau d'interdiction et le personnage en noir et blanc

    - contraste violent entre la posture pacifique du personnage et le panneau d'interdiction

     


     

    Interprétation

     Oeuvre qui illustre l'engagement politique et social de Bansky :

    ♦   il fait référence à l'histoire des USA (peut être l'indien représenté appartient-il à la tribu des Yelamu dont l'histoire illustre la violence de la colonisation européenne). Les Yelamu vivaient à San Francisco jusqu’à l’arrivée de missionnaires espagnols en 1776. Un demi siècle après, ils avaient tous disparu.Un premier lien et un deuxième

    ♦   Plus généralement Bansky dénonce le traitement des populations Indiennes dans l'histoire et aujourd'hui .Le panneau défense d'entrée est ironique : les terre des indiens ont été "confisquées" par les USA près d’1 siècle et demi (particulièrement pendant la ruée vers l'or et la conquête de l'Ouest). Des traités ont été signés mais ils n’ont pas été respectés (ex : le traité de Fort Laramie a été signé en 1868 entre les Sioux et les Etats-Unis. Il garantissait la possession des Black Hills par les Sioux. Mais le traité a été violé lorsque de l’or à été trouvé dans les montagnes. Les populations Sioux ont été déplacées et « parquées » dans des réserves où ils vivent encore aujourd’hui dans des conditions sociales et économiques déplorables. A Pine Ridge Reservation, les Indiens meurent plus jeunes que la plupart des Américains, ils souffrent de taux de suicide plus élevés, d'alcoolisme et de problèmes nutritionnels.

     


     

     

    Ouverture

     

     

    Le Street Art (art urbain) : une forme d'art différente qui bouscule les normes établies

     ♦ œuvres éphémères (seules trace des œuvres : les photos !)

     ♦  les œuvres sortent des musées, envahissent l’espace public et s’exposent à ciel ouvert au regard de tous

     ♦ Les œuvres ne sont pas des actes de vandalisme, mais visent à embellir les villes. D'ailleurs Banksy aime jouer avec le "mobilier" urbain, l'intégrer à sa création et le détourner avec humour et esthétisme

         Banksy

     

    Quelques explications sur le Street Art vu à travers les graffitis de Bansky

    une critique de l'oeuvre de Banksy

    voir les photographies de JR pour embellir les villes et ouvrir les yeux au monde

    Vous arrivez au bout alors voilà un résumé de ce dont vous aurez besoin pour l'épreuve


    votre commentaire

  • →  Les paroles de la chanson font référence à Manattan:
     
    Dans mon building tout de verre et d'acier,
    .../...
    Jamais entendu parler de Manhattan,
     
    Manhattan = 1 des 5 boroughs de New York City , dominé par les gratte-ciel.
    Manhattan = coeur financier et économique de la ville. 
     
     
    → Un des personnages de la chanson est un jeune Portoricains.
     
    Petit Portoricain, bien intégré quasiment New-yorkais
    Je prends mon job, un rail de coke, un café,
    .../...
    So long, adieu mon rêve américain,
    Moi, plus jamais esclave des chiens
     

    Depuis 1917, les Portoricains ontla citoyenneté américaine , ils peuvent aller aux USA sans passeport. Beaucoup ont émigré espérant se faire une place au soleil au pays de l'"American Dream". 

     Aujourd'hui, la population portoricaine de New York est estimée à 800 000 personnes (sur un total de 8 millions d'habitanats). Les Portoricains vivant à New York sont nommés "Nuyoricans".

      Mais les portoricains restent en marge de la vie économique et sociale du pays. Ils occupent souvent des emplois sous qualifiés et peu payés.
     

    → Les paroles font référence directement à l' attentat du 11 Septembre à New York qui a détruit le World Trade Center. Pour la première fois de leur histoire, les USA ont été attaqués sur leur sol. Vous savez plein de choses sur le déroulement de ces attentats. Servez-vous en!

    Pulvérisés, sur l'autel, de la violence éternelle
    Un 747, s'est explosé dans mes fenêtres,

    ../...

     

    Une aide plus mâchée (click on full screen)...

     


  •  

    Présentation du sujet

    Domaine  : Arts Visuels

    Thème: arts, ruptures et continuités

    Problématique : Comment les artistes se sont-ils emparés de la société de consommation ?

    Titre : Qu'est-ce-qui peut bien rendre nos intérieurs d'aujourd'hui si différents, si séduisants?

    Artiste : Richard Hamilton

    Date de création : 1956

    Lieu d'exposition : Allemagne (Prété à la Tate Modern -Londres- pour une rétropsective Hamilton de Février à Mai 2014)

    Dimension : 26 cm X 25 cm

    Nature : collage

     


     

     

    Présentation de l'artiste

    - artiste anglais, originaire de Londres, né en 1922 et mort en 2011.

    - peintre et graphiste,  influencé par le travail de l’artiste Marcel Duchamp.

    - responsable de la conception et de l’organisation d’un grand nombre d’expositions en Angleterre
    ( conçoit son collage « Qu’est-ce qui rend nos foyers d’aujourd’hui si différents, si attirants ? » pour l’exposition « This is tomorrow » à Londres)

    - fonde, en 1952, l’Independent Group (artistes qui se rebellent contre l'élitisime de l'Expressionisme abstrait, qui veulent rendre l'art accessile "aux masses")

    - imagine avec Paul Mc Cartney la pochette de l’Album Blanc des Beatles.

    - considéré comme le fondateur du Pop Art ( « Qu’est-ce qui rend nos foyers d’aujourd’hui si différents, si attirants ? » est considérée par les historiens comme l’une des premières œuvres du Pop Art.

    - autres oeuvres connue de l'artiste

                                                                                Richard Hamilton ‘Fashion-plate’, 1969–70
© The estate of Richard Hamilton

    « My Marilyn » , 1964, collage et huile sur toile                   "Fashion Plate" ,1969, lithographie, pochoir et maquillage sur papier

     

    Plus de lecture pour les courageux   et plus d'images pour les curieux


     

     

     Contexte historique : "Les 30 glorieuses"

    Après la 2nd Guerre mondiale en Europe :

    -reconstruction des pays dévastés par la guerre

    - retour vers une situation de plein emploi

    - développement de l'industrie

    - expansion démographique (baby boom)

    - volonté d'"imiter" le mode de vie des USA (vue comme les libérateurs et vainqueurs de l'Allemagne Nazie et modèle de société moderne)

    - développement de la société de consommation

    Clique pour plus d'info

     


     

     

    Présentation de l'oeuvre

    Cette oeuvre entre dans la problématique : Comment les artistes se sont-ils emparés de la société de consommation ?

    Richard Hamilton

    Tu dois décrire les différents éléments qui composent l'oeuvre.

    Ce qu'il ne faudrait pas rater ...

    ... la profusion d' objets de communication

     ... les représentation de la culture populaire

    ... la profusion d'objets de consommation

    ... une présentation de la femme et de l'homme

     

    De la lecture pour vous aider...

    Richard Hamilton

    Click to enlarge

     


     

     

    Interpretation / conclusion

    Tu dois dire quel est le message de l'auteur et comment il s'y est pris pour le faire passer (cet homme et cette femme parfaits qui vivent dans un monde parfait ne se regardent pas. La communication est partout, mais communiquent ils?)

    Donne ton opinion sur l'oeuvre et dis pourquoi elle est essentielle dans l'art moderne. Ce sera peut être l'occasion d'élargir ton commentaire et de présenter le tableau d'un autre pop artiste inspiré par la société de consommation.

            Richard Hamilton

     

    Encore un peu d'aide et de lecture

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique